Héron pourpré

© ARNML

Héron pourpré Ardea purpurea : dans les années 2000, des migrateurs sont observés régulièrement aux deux passages : le marais de Larchant peut donc être considéré comme une étape migratoire pour des individus sans doute originaires des Pays-Bas. En 2008, un couple construit un nid dans la phragmitaie et donne deux jeunes à l’envol ; c’est le premier cas de nidification connu en Ile-de-France (SENECAL, 2008).
La baisse du niveau d’eau entraîne la raréfaction, puis la disparition de l’espèce entre 2011 et le mois d’août 2014, où un oiseau séjourne pendant près d’une semaine. En août 2015, un juvénile passe plus de quinze jours dans le marais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *