Grande aigrette

© ARNML

Grande Aigrette Ardea alba :
de 2004 à 2015, l’espèce est représentée d’ordinaire par un ou quelques individus dont les séjours peuvent durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Mais un afflux remarquable s’est produit lorsque la baisse du niveau d’eau a rendu les carpes très vulnérables : deux oiseaux du 4 au 11 septembre 2008, 3 le 14 septembre 2008, 5 le 19 septembre, 11 le 21 septembre, une vingtaine fin septembre-début octobre, une trentaine en plein hiver, encore une quinzaine en février-mars 2009. Pendant plusieurs semaines, les trente Grandes Aigrettes, accompagnées d’un nombre équivalent de Hérons cendrés, dévoraient des poissons pesant plusieurs kilos, piégés dans quelques centimètres d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *