Balbuzard pêcheur

© ARNML

Balbuzard pêcheur Pandion haliaetus :
dans les années 2000, l’espèce est observée régulièrement aux deux passages, mais aussi en plein été. En outre, le marais se trouve à mi-chemin de deux sites de nidification : la forêt d’Orléans et le marais de Misery, dans l’Essonne. C’est la raison pour laquelle trois plates-formes ont été édifiées en février 2011, avec les conseils techniques de Rolf Wahl, dans l’espoir qu’un couple y installe son aire une fois le niveau d’eau remonté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *